écholalie

Voir aussi : Echolalie, echolalie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1885) De l’allemand (1853), lui-même du grec ancien ἠχώ (« écho ») avec le suffixe λαλιά, -lalie (« bavarder ») que l’on retrouve dans dyslalie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
écholalie écholalies
\e.ko.la.li\

écholalie \e.ko.la.li\ féminin

  1. (Psychiatrie) Répétition systématique de tout ou partie des phrases de l’interlocuteur en guise de réponse orale.
    • A son arrivée à l’école maternelle, en septembre, Gabin tapait et mordait chaque jour, était dans sa bulle, parlait en écholalie (répétition de ce qui vient d’être dit), n’écoutait pas la maîtresse. — (Pascale Santi, Les conséquences des abus d’écrans dans une consultation de la PMI sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 27 juin 2017, consulté le 27 juin 2017)
    • Au cours de mes études de médecine, j’ai appris qu’un malade frappé d’écholalie ne peut s’empêcher de répéter la dernière phrase prononcée devant lui, quel que soit l’interlocuteur. — (Bernard Werber, Nous les Dieux, Albin Michel, 2004, page 128.)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier