Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir épuiser

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin épuisé
\e.pɥi.ze\

épuisés
\e.pɥi.ze\
Féminin épuisée
\e.pɥi.ze\
épuisées
\e.pɥi.ze\

épuisé \e.pɥi.ze\

  1. (En parlant d’un gisement, d’une source) Qui ne contient plus de produit exploitable.
    • Si les engrais verts donnent de fort bons résultats dans les sols infertiles et épuisés, à plus forte raison sont-ils avantageux dans les sols fertiles et riches. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.184)
    • Ce gisement d’uranium était épuisé, la mine a fermé.
  2. Dont il ne reste plus aucun exemplaire à vendre.
    • Ce livre est épuisé.
  3. (Figuré) Qui ne peut plus rien produire de nouveau, en parlant d'un esprit, d'une imagination usés.
  4. (En parlant d’une personne, ou de son aspect) Fatigué.
    • Je suis épuisé, je vais aller me coucher.
    • Il a la mine épuisée.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe épuiser
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
épuisé

épuisé \e.pɥi.ze\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe épuiser.
    • Les sous-disciples du maître-géographe, ayant épuisé le genre et la veine, se sont tournés vers d’autres horizons, au risque de se perdre, ou d’éclater en chapelles et en hyper-spécialités ; mais ils ont eu raison. — (Annales, volume 23, 1968)

RéférencesModifier