étiqueter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

étiqueter \e.tik.te\ ou \e.ti.kə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Désigner ou distinguer par une étiquette.
    • Guérir avec de l'eau pure, c'était trop simple, comme on pense bien ; la science étiquetait l’Eau des Camoins, la mettait en bouteille, la débitait sous un nom étranger ; elle inspirait confiance à l'aide de ce charlatanisme. — (M. Dor, Notice sur les eaux minérales sulfureuses des Camoins près de Marseille, Mardeille, chez Jules Barile, 1841, p. 17)
    • Les botanistes étiquettent leurs échantillons.
    • Étiqueter des marchandises.
    • Des bocaux étiquetés.
    • Des sacs étiquetés.
  2. (Figuré) Ranger sous l’étiquette d’un parti, d’une école.
    • Le 18 avril 1986, Jean-Paul Mougel est élu responsable du PC meurthe-et-mosellan par le comité fédéral. Le nouveau premier secrétaire se trouve dans une situation fragile : il n'est pas considéré comme contestataire par les rénovateurs ([…]), tout en étant étiqueté comme tel par la direction nationale, […]. — (Julian Mischi, Le Communisme désarmé: Le PCF et les classes populaires depuis les années 1970, éd. Contre-feux/Agone, 2014)

NotesModifier

Les rectifications de 1990 par l’Académie française recommandent que l’on conjugue ce verbe comme tous les verbes en -ecer : j’étiquète, tu étiquètes, elle étiquète, nous étiquetons, vous étiquetez, elles étiquètent. L’orthographe traditionnelle est : j’étiquette, tu étiquettes, elle étiquette, nous étiquetons, vous étiquetez, elles étiquettent.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier