مُحْرَمٌ

ArabeModifier

ÉtymologieModifier

Application du schème مُزْرَزٌ (« participe passif de forme (iv) ») à la racine ح ر م (« interdire »).

Forme de verbe Modifier

مُحْرَمٌ (muHramũ) /muħ.ra.mun/ écriture abrégée: محرم

  1. أَحْرَمَ (aHrama) (« déclarer illicite »)

Adjectif Modifier

مُحْرَمٌ (muHramũ) /muħ.ra.mun/, masculin et féminin identiques ; écriture abrégée: محرم

  1. Défendu.
  2. Sacré.

Nom commun Modifier

مُحْرَمٌ (muHramũ) /muħ.ra.mun/ écriture abrégée: محرم

pluriel : مَحَارِمُ (maHârimu)
  1. Ce qui est défendu, illicite.
    • هُوَ ذُو مُحْرَمٌ لِهَا  (huwa Vû muHramũ li_hâ)
      Un tel est à l'égard d'elle dans des rapports de parenté qui rendent le mariage illicite.
  2. Celui à qui l'entrée du harem n'est pas interdite (p. ex. pour les parents très-proches).
  3. Confident, ami pour qui on n'a pas de secret.
pluriel مَحَارِمُ (maHârimu) :
  1. Terreurs (de la nuit).