Voir aussi : CNE, cne, C.ne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Abréviation) De citoyenne.
(Nom 2) (Abréviation) De commune.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
Cne Cnes
\si.twa.jɛn\

Cne \si.twa.jɛn\ féminin (pour un homme, on peut dire : Cn, Cen)

  1. (France) Citoyenne, titre en usage pendant la Révolution française et peu après.
    • Le Comité considérant que la Cne Dumesnil, les Cns Préville et Molé, anciens artistes du Théâtre françois, les Cns Grétry et Monsigny, Musiciens, le Cn Vestris, ancien premier Danseur de l’Opera, le Cn Bonne, ancien premier Ingénieur hydrographe de la Marine, Le Cn Dauvergne, ancien Directeur de l’Opera, les Cns Marmontel et Laharpe, hommes de Lettres, le Cn Cotte, Météorologiste, ont tous rendu des Services très Signalés aux Sciences, aux lettres et aux arts, estiment qu’aux termes de la Loi du 22 Aoust 1790, ils peuvent prétendre à des Pensions. — (John Renwick, Jean-François Marmontel : Correspondance, tome II (1781--1799), Université de Clermont-Ferrand, 1974)

Variantes orthographiquesModifier

Citoyenne

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
Cne Cnes
\kɔ.myn\

Cne \kɔ.myn\ féminin

  1. (France) Commune.
    • Cne de Romorantin : Haie orientale du chemin des Petits-Guideaux près des limites de la commune, R.R. — (Émile Martin, Catalogue des plantes vasculaires et spontanées des environs de Romorantin, Imprimerie de Joubert et Fils, Romorantin, 1875)

Variantes orthographiquesModifier

AnagrammesModifier