Ouvrir le menu principal
Babel
fr
Cette personne a pour langue maternelle le français.
fr-qc
Cette personne a pour langue maternelle le français québécois
en-3
This user is able to contribute with an advanced level of English.
es-1
Este usuario puede contribuir con un nivel básico de español.
de-1
Dieser Benutzer hat grundlegende Deutschkenntnisse.


Wiktionary
12 500+
Créations
Créations
Vandalisme
Québec
Québec
Wikipédia
Wikipédia

En guise de prologueModifier

Dans mon roman, le personnage principal déclare à un moment, à propos des mots : « C'est mes amis. » C'est naïf, mais c'est mon cas. J'aime, en lisant un livre, repérer tous les mots qui ont un intérêt quelconque afin de les consigner ou d'en consigner l'« habillage » (le contexte) dans le Wiktionnaire :

  • les mots ou expressions qui n'y sont pas,
  • les mots qui y sont mais que je ne connaissais pas,
  • les mots qui y sont, mais dans un sens différent (création d'une nouvelle définition),
  • les mots qui y sont, mais sans ou presque sans citations,
  • les mots trouvés dans un contexte particulièrement inspirant, poétiquement, philosophiquement ou stylistiquement,
  • les contextes directement ou indirectement définitoires...

J'aime consigner la richesse de la langue québécoise et celle de la langue française de France, et tracer des parallèles entre les deux.

Je veux qu'aucun mot ne meure.

Le personnage dont je parle plus haut, à sa nouvelle petite amie qui déduit qu'il doit aimer les mots croisés s'il aime les mots, répond ceci :

─ Tu veux rire? Aimer les mots croisés, c’est pas aimer les mots. C’est comme prendre une sauterelle et la mettre dans un pot. C’est plus une sauterelle, une fois isolée du reste du monde, de sa vie, de la nature, des autres sauterelles, et même de ses prédateurs… [...]
─ [...] Faire des mots croisés, c’est un bon moyen d’apprendre des mots, non?
─ Des mots morts, peut-être. Des mots que personne n’utilise. Des mots dont le principal intérêt est d’être utile aux auteurs de mots croisés. T’as souvent besoin du mot « ester », toi? Ça te sert tant que ça de savoir qu’un ru est un petit ruisseau, que l’Aa est un fleuve dont personne ne parle jamais, sauf dans les mots croisés? Non, apprendre un mot, c’est l’apprendre dans une phrase où quelqu’un l’a utilisé pour dire quelque chose, pour faire passer une nuance, pour communiquer sa vie, pour parler de beauté. J’attends encore de voir le mot « ru » dans une vraie phrase. D’ici là, il existe pas pour moi.

Alors voilà : dans le Wiktionnaire, j'expose les mots dans leur milieu naturel.

Plus prosaïquementModifier

Bachelier en traduction de l'Université Laval (ce qui comprend une formation en linguistique et en terminologie), je suis traducteur agréé et je vis à Québec. J'ai publié trois guides de traduction, un roman, deux recueils de nouvelles (mon pseudo est d'ailleurs inspiré du titre de l'un deux) et un recueil de fables dans le style des fables de La Fontaine. Je contribue à la revue littéraire Nuit blanche depuis de nombreuses années.

Je vois ma participation au Wiktionnaire comme une occasion de dialogue entre francophones de diverses régions et comme un moyen de me détendre tout en apprenant et en jouant avec les mots.

Je me consacre surtout à l'ajout de citations, car comme disait Voltaire : « Un dictionnaire sans citations est un squelette. » Cela dit, j'aime beaucoup jouer avec les Catégories également pour faire des liens.

Raccourcis utilesModifier