FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(fin du XIVe siècle) Du latin adulari.

Verbe Modifier

aduler \a.dy.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Flatter quelqu’un avec excès par bassesse ou par intérêt.
    • Pendant deux heures, le prince de Condé connut l’humiliation, et, parmi les plus empressés à l’accabler, il reconnut ceux qui, la veille, avaient été les plus âpres à l’aduler. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Je suis citoyen français, j’ai le droit d’aduler qui je veux ! — (Louis Veuillot, Franc̦ois Veuillot, Œuvres complètes: Volume 12 (1924))
    • Il était adulé et a marqué la vie des gens qui ont croisé sa route. — (Cédric Bélanger, Pour se souvenir de David Bowie, Le Journal de Montréal, 9 janvier 2021)
    • Aduler la puissance.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier