Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'anglais agnostic, dérivé de gnostic par imitation du grec ancien ἄγνωστος agnôstos (« ignorant »). Thomas Henry Huxley (1825-1895) a créé ce mot pour exprimer, dit-il, « l’antithèse évocatrice du « gnostique » dans l’histoire de l’Église, qui professait en savoir tant sur les choses mêmes à propos desquelles j’étais ignorant… ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
agnostique agnostiques
\a.ɡnɔs.tik\

agnostique \a.ɡnɔs.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui pense que Dieu est inconnaissable, qui ne prétend pas connaître les secrets de l’Univers.
    • "Un mystique ne peut être qu’agnostique. Il tend vers mais n’aboutit pas. S’il aboutissait, il serait Dieu lui-même et alors, ce ne serait plus de la mystique, mais de la folie paranoïaque." — (Albert Jacquard, Le Nouvel Observateur, 20 décembre 1989)
    • Le penseur tunisien Fadhel Ben Achour (1909-1970) dit qu’il y a dans les sociétés musulmanes une "orthodoxie" de masse, diffuse, mais extrêmement coercitive. A cause de cette pression sociale, se dire agnostique ou athée est impossible à assumer, et cela même pour les consciences émancipées. — (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l’islam, Télérama n°3393, janvier 2015)
  2. (Informatique) Qui peut s’adapter aux composants avec lesquels il interagit.
    • Le « socket » (lien, connexion) de la couche de communication est agnostique en ce qui concerne les mécanismes de transports sous-jacents - il est « transport-agnostique ».

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
agnostique agnostiques
\a.ɡnɔs.tik\

agnostique \a.ɡnɔs.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui pense que Dieu est inconnaissable, qui ne prétend pas connaître les secrets de l’Univers.
    • "L’agnostique ni ne croit ni ne croit pas : il doute, il s’interroge, il hésite, ou bien il refuse de choisir. Il coche la case "sans opinion" du grand sondage métaphysique "croyez-vous en Dieu ?" — (André Comte-Sponville, Dictionnaire de philosophie)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier