agrile du frêne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de agrile et de frêne, cette espèce vivant aux dépens des seuls arbres du genre Fraxinus.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
agrile du frêne agriles du frêne
\a.ɡʁil dy fʁɛn\
 
Un agrile du frêne (8 à 14 mm).
 
Face ventrale d’un agrile du frêne.

agrile du frêne \a.ɡʁil dy fʁɛn\ masculin

  1. (Entomologie) Espèce de coléoptère originaire d’Asie et de Russie orientale, dont la larve xylophage produit d’importants dégâts sur les frênes d’Amérique du Nord, où cette espèce s’est répandue.
    • Depuis quelques années, on entend régulièrement parler de l’agrile du frêne, un insecte qui pourrait être bien joli (pour ceux qui aiment les insectes) s’il ne détruisait pas systématiquement les nombreux frênes présents dans les forêts et les régions urbaines du Québec, mais aussi de nombreuses autres régions d’Amérique du Nord. — (Cécile Moreschi, L’agrile du frêne, canalvie.com)
    • Malgré son arrivée relativement récente en Amérique en 2002, l’agrile du frêne a déjà causé la mort de millions d’arbres aux États-Unis et au Canada et des milliards d’autres arbres risquent d’être infestés et d’en mourir partout en Amérique du Nord. — (Association forestière du sud du Québec, Agrile du frêne, afsq.org)
    • Il faut donc abattre les frênes atteints par l’agrile dès le début du mois d’octobre et avant le 15 mars, période à laquelle l’agrile du frêne est en hibernation. — (Les travaux d’arboriculture en hiver, letoiledulac.com, 28 janvier 2020)

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • Canada (Québec, Mauricie, Shawinigan) : écouter « agrile du frêne [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier