Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Apocope d’« apprenti » suivi de l’interversion de « p » et « r » Référence nécessaire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
arpète arpètes
\aʁ.pɛt\

arpète \aʁ.pɛt\ masculin et féminin identiques

  1. (Sens propre) (Familier) Jeune apprentie couturière chargée de menus travaux dans l’atelier.
  2. (Par extension) Apprenti, jeune ouvrier en apprentissage et chargé des petits travaux[1].
    • […] pur produit maison, entré comme arpète à l’âge de 16 ans dans les ateliers et qui a gravi les échelons à force de cours du soir pour devenir technicien. — (Jean-François Fournel, « Entre Peugeot et le FC de Sochaux, une amère déchirure », journal La Croix, page 21, 27 avril 2015)
  3. (Par extension) Élève technicien de l’École d’enseignement technique de l’Armée de l'air[2].

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Jean-Baptiste Luron, Causer comme cheux nous : Glossaire du parler populaire local de Centre-Berry, Éditions du Terroir, Sury-en-Vaux, 1999, pp. 198-222
  2. José Maigre et Michel RibotLes écuyers du ciel : arpètes et mécanos au service de l'Armée de l'Air, Éditions France-Empire, 1987, page 10