Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir bénir

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin bénit
\be.ni\

bénits
\be.ni\
Féminin bénite
\be.nit\
bénites
\be.nit\

bénit masculin

  1. (Religion) Consacré au culte par des bénédictions.
    • […], sur deux chaises était posé un cercueil de bois blanc, à demi recouvert d’une nappe de toile écrue qu’ornaient seulement le crucifix de cuivre et le rameau de buis bénit. — (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Autrefois on venait en pèlerinage chercher certaine huile bénite qu'on y distribuait et qui avait, disait-on, le privilège de rendre l'ouïe aux sourds. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • Elle avait brûlé deux cierges bénits, une douzaine de bougies et commencé une neuvaine, lorsqu’enfin le flux glaireux et nauséabond s'alentit, […]. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 27)

NotesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bénir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
bénit
Indicatif Présent
il/elle/on bénit
Imparfait
Passé simple
il/elle/on bénit
Futur simple

bénit \be.ni\

  1. Participe passé au masculin singulier, uniquement employé au passif, du verbe bénir.
    • Le pain a été bénit par le prêtre.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bénir.
    • Le prêtre s’agenouille devant la croix, puis bénit le pain et le vin.
  3. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe bénir.
    • Il prit le pain, le bénit, le donna à ses disciples.

NotesModifier

Le verbe bénir, bien que régulier dans ses conjugaisons usuelles, a deux participes passés distincts (tous les deux accordables en genre et en nombre car le verbe est transitif) selon le contexte :
  1. bénit, bénite, bénits, bénites : employé soit avec l’auxiliaire être (à la forme passive), soit en tant qu’adjectif verbal pour qualifier les choses qui ont reçu la bénédiction du prêtre avec les cérémonies prescrites.
  2. béni, bénie, bénis, bénies : employé soit avec l’auxiliaire avoir (à la forme active), soit en tant qu’adjectif verbal pour attribuer les autres significations du verbe et qui s’emploie surtout en parlant des personnes.

PrononciationModifier

RéférencesModifier