Voir aussi : bâdrer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

badrer \ba.dʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Canada) Variante orthographique (incorrecte) de bâdrer.
    • Boy ! Ça fait gros le cœur, quand même, quand t’as vécu quinze ans dans la prairie à élever des ch’ouaux, à les monter, à toffer c’te belle vie large au grand air, à pas être badré par les voisins, à respirer d’la liberté tout ton saoul, et puis d’voière qu’avec leurs saprées lois (il tourna son pouce par-dessus son épaule, vers l’est, pour indiquer le lointain Ottawa), on permet à tous ces gens-là de v’nir nous arracher notre gagne-pain… Tu ne me vois pas fermier, moié ? Non ? — (Maurice Constantin-Weyer, Un homme se penche sur son passé, 1928, réédition Nelson, page 19)

NotesModifier

Cette graphie est incorrecte parce qu’elle implique la prononciation \ba.dʁe\ (au lieu de \bɑ.dʁe\), qui est inusitée.

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  • Le grand druide des synonymes et des antonymes par « Québec Amérique ».

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

badrer \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Aboyer.

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 233 → [version en ligne]