FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du créole réunionnais bichik (« alevin »), par delà, du malgache bitsika (« frétillement »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bichique bichiques
\bi.ʃik\
 
Cabot bouche ronde.

bichique \bi.ʃik\ masculin

  1. (La Réunion) Alevin du cabot « bouche-ronde ». Cet alevin est un mets de choix à La Réunion.
    • Ils mangent des bichiques (grillades de poisson qui ont bon goût), des acras de morue et des langoustes à la vanille entre les balisiers rouge et or. — (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 283.)
    • Il est un mets, cependant, dont tous attendent l’arrivée, tout au long de l’année. C’est le bichique. Le bichique est un minuscule poisson qui, de la mer, se lance à l’assaut de nos rivières. Les Réunionnais sont fous de bichiques, prêts à payer des sommes astronomiques pour s’en procurer. — (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, p. 322)
    • Les bassins verdâtres de la ravine sont désertés depuis longtemps par les bichiques, pourchassés jusqu’au dernier, piégés depuis l’embouchure. — (Isabelle Hoarau, Le Passager clandestin, nouvelle du recueil Réunionnisme. Errances, 2015, p. 15)
  2. (La Réunion) Par ellipse, peut désigner le cabot « bouche-ronde », poisson de la famille des Gobiidés que l’on trouve dans les eaux de La Réunion ainsi qu’aux embouchures des rivières.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • bichique sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Créole réunionnaisModifier

ÉtymologieModifier

Du malgache bitsika (« frétillement »).

Nom commun Modifier

 
Pêche aux bichiques, rivière des roches, Réunion, (2004).

bichique \Prononciation ?\ masculin

  1. Alevin du cabot « bouche-ronde » (poisson de la famille des Gobiidés). Cet alevin est un mets de choix à la Réunion.
  2. Par ellipse, peut aussi désigner le cabot « bouche-ronde », lui-même.

Variantes orthographiquesModifier

RéférencesModifier