Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Selon [1] : « origine inconnue, dialectale, cf. biroutche en rouchi (dialecte du Hainaut), v. 1830 ; de nombreux mots régionaux désignent la tarière : biro, birou, biroune (GR) / Attesté 1914 (GR) / Absent du TLFi ! / »
(Nom 2) Dérivé de route avec le préfixe bi- (« deux »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
biroute biroutes
\bi.ʁut\
 
Une biroute dans le vent. (2)

biroute \bi.ʁut\ féminin

  1. (Familier) Gros pénis.
    • Côtés revendications, les damnés de la biroute et leurs copines peuvent aller se rhabiller. — (Christophe Nobili, « Des grands patrons à fond la fesse sur Internet », Le Canard Enchaîné nº 4647, 18 novembre 2009)
  2. (Argot) (Par analogie) Manche à air, dispositif destiné à indiquer la direction et une estimation de la vitesse du vent.
  3. (Argot polytechnicien) Saucisse chaude garnissant un morceau de pain, vendue chez la Marie, en face de l’école.

SynonymesModifier

Pénis (1) :

→ voir pénis

Manche à air (2) :

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
biroute biroutes
\bi.ʁut\

biroute \bi.ʁut\ féminin

  1. (Afrique, Bretagne) Route à deux voies séparées.

Voir aussiModifier

  • biroute sur l’encyclopédie Wikipédia