brallañ e glocʼh

BretonModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de brallañ (« branler »), e (« sa ») et klocʼh (« cloche »), littéralement « branler sa cloche »[1].

Locution verbale Modifier

brallañ e glocʼh \Prononciation ?\

  1. Se vanter[2].
  2. (Vulgaire) Se masturber (pour les hommes)[1].

SynonymesModifier

Se masturber :

RéférencesModifier

  1. a et b Martial Menard, Alc'hwez Bras ar Baradoz Vihan pe Geriahudur ar Brezhoneg, An Here, 1995, p. 263
  2. Martial Ménard, Le dictionnaire diachronique du breton sur DEVRI