champêtre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin campestris.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
champêtre champêtres
\ʃɑ̃.pɛtʁ\

champêtre \ʃɑ̃.pɛtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient, qui est relatif aux champs, à la campagne.
    • […] ce visiteur était une espèce de prêtre champêtre qui tue à lui seul une moitié des daims qu’on vole dans la forêt […] — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Bien qu’il s’agisse d’un métier d’appoint pratiqué lors de la basse saison des travaux champêtres, cet artisanat apporte aux paysans de Thu Sy une source de revenu non négligeable. — (Chez les tresseurs de nasses de Thu Sy, lecourrier.vn, 3 janvier 2021)
  2. (Antiquité) Qualifie les divinités qui présidaient aux biens de la terre et qui étaient particulièrement adorées aux champs.
  3. Qui est éloigné des villes.
    • Don Juan — Quoi, dans ces lieux champêtres, parmi ces arbres et ces rochers, on trouve des personnes faites comme vous êtes ? — (Molière, Don Juan, acte II scène II)
    • Mine de rien, il lui annonça son intention d'aller faire un tour à la « butte aux maringouins», comme disait Julie, pour voir de ses yeux comment leur mère s'adaptait à la vie champêtre, elle qui était partie à reculons. — (Micheline Lachance, Le Roman de Julie Papineau, vol.2 : L'Exil, Québec Amérique, 1995, rééd. 2012, chap. 42)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier