FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français cliner (« incliner, saluer en s’inclinant »)[1], passé au sens de « baisser la paupière ». Il est peut-être apparenté[2] à clore.

Verbe Modifier

cligner \kli.ɲe\ transitif, intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fermer les yeux à demi pour diminuer l’impression d’une lumière trop vive, pour considérer des objets très petits ou éloignés.
    • Cligner les yeux.
    • Puis il vida son verre, fit clapper sa langue, cligna des yeux en se renversant sur le dossier de sa chaise, essayant de rappeler ses idées. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, T. 1, 1833)
  2. Faire un signe à quelqu’un en remuant la paupière.
    • La succession de Lénine s'ouvre de son vivant ; il finit de vivre dans un fauteuil, réduit à cligner des paupières ou bégayer pour tenter de se faire comprendre de son entourage. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier