Voir aussi : cremer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) (1580) De crème.
(Verbe 2) Du latin cremo (« brûler »).

Verbe 1 Modifier

crémer \kʁe.me\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ajouter de la crème à.
  2. (Canada) Oindre (de lotion solaire, par exemple).
    • Oublie pas de t’crémer avant de sortir ! Le soleil tape dur !
  3. (Intransitif) Se coaguler en crème, se couvrir de crème.
    • En été le lait crème plus qu’en hiver.
    • Le lait de cette vache crème bien.
    • Elle s’assit, gênée par les émanations anciennes que la chaleur de ce jour faisait sortir de la terre battue du sol où avaient séché tant de choses répandues depuis si longtemps. Il s’y mêlait aussi la saveur âcre du laitage qui crémait au frais dans la pièce à côté. — (Guy de Maupassant , Histoire d’une fille de ferme, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 88.)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

crémer \kʁe.me\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se faire incinérer.
    • Il n’était tenu ni de mener une vie exemplaire ni de mourir dans le désespoir, pas même de se faire crémer. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 86.)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier