Français modifier

Étymologie modifier

Dérivé de filer, avec le préfixe ex-.

Verbe modifier

effiler \e.fi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Défaire fil à fil.
    • Effiler une toile.
    • Une étoffe qui s’effile.
  2. Enlever les fils de certains légumes.
    • Lili, Zaza, Bébelle confectionnaient des cakes, des quatre-quarts, des sablés, des brioches pour le thé de l’après-midi ; elles aidaient leur mère et leur grand-mère à mettre en bocaux des tonnes de fruits et de légumes ; il y avait toujours des pois à écosser, des haricots verts à effiler, des noix à décortiquer, des prunes à dénoyauter. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 360)
  3. (Pronominal) S’allonger en s’amincissant.
    • Alice regardait à la dérobée la figure d’Hermine, son menton qui s’effilait, une ombre dans sa joue, sous une molle boucle de cheveux blonds… — (Colette, Le toutounier, 1939)
  4. (Chasse) Synonyme de fatiguer, d'énerver en parlant des chiens de chasse.

Apparentés étymologiques modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier