Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Ex, ex, -ex, ex.

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Emprunté au latin ex-, avec le même sens.

Préfixe Modifier

ex- \ɛks\

  1. Marque la sortie, la séparation, le point de départ. Écrit sans trait d’union, et aujourd’hui improductif.
    • Exprimer.
  2. Marque ce qu’un être vivant, une chose concrète ou abstraite, etc., ont été et ce qu’elle ont cessé d’être. Écrit avec un trait d’union, et productif.
    • C’est l’ex-président du club.
    • Un ex-outil, un ex-logiciel, une ex-arme, un ex-hôtel.
    • L'ex-Yougoslavie, l'ex-RDA.

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Emprunté au latin ex-, avec le même sens.

Préfixe Modifier

ex- \ˈɛks\

  1. Ex-. Marque la sortie, la séparation, le point de départ. Écrit sans trait d’union, et aujourd’hui improductif.
  2. Ex-. Marque ce qu’une personne ou une région a été et ce qu’elle a cessé d’être. Écrit avec un trait d’union, et productif.

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Mot attesté dans des mots tels que exobnos, exsops, etc.[1][2].
Comparable au vieil irlandais ess-, au moyen gallois ech et eh- et au vieux breton ech[1][2].

Préfixe Modifier

ex-

  1. Préfixe élatif ayant pour signification « hors de, loin de ».
  2. Préfixe privatif ayant pour signification « sans ».

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 168
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 300

IdoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préfixe Modifier

ex-

  1. Se dit d’une occupation détenue autrefois.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De ex.

Préfixe Modifier

ex-

  1. Marque la sortie, la séparation, le point de départ.
  2. Marque la cause.
  3. Marque la matière dont une chose est faite.
  4. Marque une partie d’un tout qui est subdivisé.
  5. Au profit de.

VariantesModifier

Pour des raisons euphoniques :

  • e- (souvent devant une consonne)
  • ec-
  • ef- (devant f)