Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1640) De l’italien scrocco (« écornifleur »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
escroc escrocs
\ɛs.kʁo\

escroc \ɛs.kʁo\ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle qui escroque, qui a l’habitude d’escroquer.
    • Ce Mario Isolino, qui, simple escroc d’abord, était devenu, au moins par l’intention, un assassin. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, La Guêpe rouge, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 684)
    • Il a lancé l'idée comme ça, un jour, un journaliste a sorti la phrase de son contexte, et un tas d’escrocs et de faux médiums se sont mis à prétendre en posséder un, pour que les imbéciles croient parler à leurs proches décédés. — (Larry Correia, Les Chroniques du Grimnoir, tome 2 : Malédiction , 2013, chap. 3)

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

→ voir voleur

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • En Belgique et en Franche-Comté, le o est prononcé ouvert, comme pour tous les mots français en -oc dont le c final ne se prononce pas.
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « escroc [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « escroc [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier

  • escroc sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier