FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1549) Dérivé de voler (verbe 2) avec le suffixe -eur. (1516) volleur, « chasseur au vol » (semble avoir été pris par métaphore pour désigner de mauvais garçons).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
voleur voleurs
\vɔ.lœʁ\

voleur \vɔ.lœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : voleuse)

  1. Homme qui effectue un vol, qui dérobe, s’approprie le bien d’autrui, ou l’a déjà fait.
    • Harpagon criant au voleur dès le jardin, et venant sans chapeau. Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ; on m’a coupé la gorge : on m’a dérobé mon argent. — (Molière, L’Avare ou l’École du mensonge, acte IV, scène 7)
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
    • Bref, bredouille la maréchaussée, autant que pour un voleur ou un contrebandier ! On y était bien habitué, allez : pas de semaines qu’une poule disparaisse. — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 20)
    • En plus, son papa, qui a parfois des idées saugrenues, lui raconte l’histoire de la cour des Miracles, le repaire au Moyen Âge de tous les voleurs, tire-laine et autres bandits qui infestaient la ville de Paris. — (Alain Chennevière, La Cour des Miracles, Magnard, 2002)
    • Les voleurs de temps sont les voleurs les plus courants d’aujourd’hui.
  2. (Par extension) Personnes morales effectuant un vol (des sociétés, des entreprises ou encore des gouvernements).
    • Le voleur, dans cette histoire, c’est le gouvernement lui-même.
  3. (Par hyperbole) Personne qui exige plus qu’elle ne devrait demander.
    • Ce marchand est un voleur, il vend ce vieux truc pour cent euros !
  4. (Par extension) Êtres vivants dont les actes sont interprétés comme du vol.
    • La hyène est souvent considérée comme une voleuse, car elle tente parfois de s’accaparer des proies tuées par d’autres animaux.

DiminutifsModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

HyponymesModifier

Pour les êtres vivants (4)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin voleur
\vɔ.lœʁ\

voleurs
\vɔ.lœʁ\
Féminin voleuse
\vɔ.løz\
voleuses
\vɔ.løz\

voleur \vɔ.lœʁ\

  1. Qui aime à voler ou à dérober.
    • C’est une race […] peu scrupuleuse dans le choix de ses moyens, peu véridique et volontiers voleuse, pillarde et homicide. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 233)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • Voleur sur l’encyclopédie Wikipédia  
  •   voleur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : crimes et délits.

RéférencesModifier