Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Composé de femme, de et chambre.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
femme de chambre femmes de chambre
\fam də ʃɑ̃bʁ\

femme de chambre \fam də ʃɑ̃bʁ\ féminin (pour un homme, on peut dire : homme de chambre, préposé aux chambres)

  1. Employée d’un particulier ou d’un établissement hôtelier, chargée de refaire le lit et la chambre.
    • Elle raconta son entrevue avec la duchesse en parlant à l’oreille de son mari, tant elle craignait que sa femme de chambre n’écoutât à la porte. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, troisième partie)
    • Sans s’en douter, madame de Rênal jeta des cris qui réveillèrent sa femme de chambre. — (Stendhal, Le rouge et le noir, 1830, réédition Gallimard, 2020, page 125)
    • Le parquet en point de Hongrie, minutieusement frotté par Urbain, accusait le soin avec lequel les anciennes femmes de chambre se font servir. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, deuxième partie, chapitre quatrième)
    • Par des indiscrétions sans doute, quelques amis de la famille apprirent la catastrophe ; ce fut un tollé. On comprenait qu’une femme de chambre, une ouvrière se laisse faire un enfant, mais une fille du monde ! — (Madeleine Pelletier, « L’Enfant (Histoire vraie) », II, Œuvres diverses, 1933, page 19)

Synonymes modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

  •   femme de chambre figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : lit.

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier