Voir aussi : Flaneur, flaneur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1808) De flâner.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
flâneur flâneurs
\flɑ.nœʁ\

flâneur \flɑ.nœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : flâneuse)

  1. Personne qui flâne.
    • C'est là le regard d’un flâneur, dont le genre de vie dissimule derrière un mirage bienfaisant la détresse des habitants futurs de nos métropoles. — (Walter Benjamin, Paris, capitale du XIXe siècle, 2012)
    • Pour accueillir le mois de septembre et sa cohorte de flâneurs bronzés, vivifiés par le repos et l’oisiveté estivaux, et déjà désireux de s’offrir un supplément d’évasion par une exposition, le musée Jaquemart-André (Paris 8e) a pris un parti audacieux : une rétrospective sur le peintre helvético-britannique Heinrich Füssli (1741-1825), l’ange noir du romantisme. — (Le Journal de Saint-Cloud, septembre/octobre 2022, édition Le Petit Versaillais, page 12)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin flâneur
\fla.nœʁ\

flâneurs
\fla.nœʁ\
Féminin flâneuse
\fla.nøz\
flâneuses
\fla.nøz\

flâneur \fla.nœʁ\ masculin

  1. Qui aime à ne rien faire.
  2. Qui ne marque aucune hâte, qui prend son temps.
    • Elle semblait vide, personne n’était plus sur le banc et le cheval, abandonné, retournait à son écurie d’une allure flâneuse, en bête qui reconnaissait son chemin. — (Émile Zola, La Terre, deuxième partie, chapitre II)
    • En la matinée de ce même jour, un jeune cavalier d'une vingtaine d'années galopait d'un petit galop flâneur, à quelques lieues de Longjumeau. — (Michel Zévaco, Le Capitan, chapitre I, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)

SynonymesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier