Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De fricasser, issu de frire et de casser.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fricassée fricassées
\fʁi.ka.se\

fricassée \fʁi.ka.se\ féminin

  1. (Cuisine) Viande fricassée.
    • Gouttez-moi ce carré de mouton au sarrasin, […]. C'est autre chose que les fricassées qu'on accommode chez vos grands seigneurs avec les laissés pour compte du marché. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • – C’est pourtant vrai, répondait Honoré. Il faudra que je demande à Clotilde ce qu’elle pense du général Boulanger. Reprends donc de la fricassée... mais si ! deux cuillerées, avec un bon coup de vin pour la pousser dans le fin fond. Tripes sur tripes. Rien de pareil contre les aigreurs. » — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 247.)
    • La cacasse à cul nu, repas habituel était la fricassée du pauvre. On faisait brûler légèrement les pommes de terre au lard au fond d'une casserole en fonte pour donner à ce simple ragoût un petit goût de roussi agréable. — (Paul Dunez, Les Grandes Hazelles: L’Émeraude des Ardennes, L'Harmattan, 2011, page 91)

DérivésModifier

    • Parents, amis, journalistes, resquilleurs viennent se mêler aux comédiens dans une grande fricassée de museaux.— ( Jacques Charon, Moi, un comédien, 1975, éd. J’ai Lu, page 17)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe fricasser
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
fricassée

fricassée \fʁi.ka.se\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe fricasser.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier