Voir aussi : glaîne, glaîné

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) De l’ancien français gleine qui provient du mot ancien français géline (« poule ») venant lui-même du latin gallina (« poule »)[1].
(Nom 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Nom 3) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
glaine glaines
\ɡlɛn\

glaine \ɡlɛn\ féminin

  1. (Normandie, Picardie & Flandre) Poule.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Femme négligée, sans énergie.

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
glaine glaines
\ɡlɛn\

glaine \ɡlɛn\ féminin

  1. (Normandie) Glane.
    • Tous laboureurs ou fermiers peuvent, de leur autorité privée , par eux ou leurs gens & serviteurs , ôter les glaines des glaineurs trouvés sur leurs champs avant l'enlèvement des gerbes , & amener lesdits glaineurs ès prisons pour être justiciés ; […]. — (Article 190 de la coutume d'Etampes, dans Répertoire universel et raisonné de jurisprudence, Volume 27, Joseph Nicolas Guyot, Panckoucke & Guyot1778, p.443)

DérivésModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
glaine glaines
\ɡlɛn\

glaine \ɡlɛn\ féminin

  1. (Marine) Disposition d'un cordage ployé en rond et dont les tours sont arrangés régulièrement.
    • Les porte-haubans ont leurs bouts de cordes à la pendille ; les hunes, leurs glaines de filin s'élevant en ruches au-dessus des lices. — (M. de Lespinasse Fonmartin, Études sur la marine militaire, dans Journal des sciences militaires des armées de terre et de mer, 2e série, t.27, J. Corréard, 1839, p.315)
    • Plusieurs hommes ayant des glaines de ligne de sonde à la main, étaient échelonnés au bord du vent; à l'extrémité du bâton de foc , un matelot maintenait d'une main vigoureuse le grand plomb:. — (Édouard Corbière, Les smoglers, dans Le navigateur: revue maritime, vol.1, 1er semestre 1834, p.31)

VariantesModifier


TraductionsModifier

RéférencesModifier

  • Louis Vermesse, Dictionnaire du patois de la Flandre française ou wallonne, Douai, L. Crépin, 1867.
  • Achille Delboulle, Glossaire de la vallée d'Yères: pour servir à l'intelligence du dialecte haut-normand et à l'histoire de la a vieille langue française, Le Havre, J. Brenier & Cie, 1876
  1. Dictionnaire Rouchi-Français de G. Hécart paru en 1834

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

glaine \ɡlɛn\

  1. (Zoologie) Poule.

RéférencesModifier