hikikomori

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du japonais 引き篭り, hikikomori, lui même issu du verbe 引きこもる hikikomoru, « se cloîtrer, s’enfermer (chez soi) ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hikikomori
\i.ki.ko.mo.ʁi\
hikikomori
\i.ki.ko.mo.ʁi\
hikikomoris
\i.ki.ko.mo.ʁi\

hikikomori \i.ki.ko.mo.ʁi\ masculin et féminin identiques

  1. Personne s’isolant volontairement de la société, tout en conservant le confort du foyer.
    • La mère d'une hikikomori, ou hikki, me disait que sa fille de 15 ans avait eu « des problèmes » avec son club. Il s'est avéré qu'elle avait déserté les bancs de l'école depuis trois ans... sans que le mot hikikomori n'ait été prononcé une seule fois dans la conversation. — (Muriel Jolivet, Japon, la crise des modèles, Arles : Éditions Philippe Picquier, 2010, note 221 du chap. 3)
    • Le cas des hikikomoris est sans doute parmi tous les phénomènes sociaux répandus parmi la jeunesse nipponne le plus inquiétant. Il s'agit de ces jeunes hommes – parfois trentenaires – sortis du système scolaire avec un diplôme mais qui ont échoué à s'intégrer durablement au marché de l'emploi. — (« Le désarroi de la jeunesse japonaise », dans Problèmes économiques, n° 2.986, Documentation française, 2010, p. 26)
    • Si l'émergence du phénomène des hikikomori coïncide avec la diffusion de nouvelles technologies que sont le téléphone portable, l'ordinateur et l'Internet, nous contestons, en revanche, l'idée que les nouvelles technologies seraient à l'origine de l'apparition des hikikomori. Il serait plus exact en effet de dire que la diffusion de ces technologies coïncide, non pas avec l'apparition des hikikomori, mais avec l'intérêt, ou la préoccupation pour le phénomène. — (Kunifumi Suzuki, « Hikikomori, nos contemporains : Réflexions sur les hikikomori et les failles de la modernité », chap. 3 de Hikikomori, ces adolescents en retrait, sous la direction de Maïa Fansten, Cristina Figueiredo, Nancy Pionnié-Dax & Natacha Vellut, Editions Dunod (Armand Colin), 2014)
    • (Par apposition)Zach, rentré de sa nuit passée chez son copain hikikomori, trancha un gros morceau de rosbif froid et fila dans sa chambre. — (Lionel Shriver, Tout ça pour quoi, traduit de l'américain par Michèle Lévy-Bram, Éditions Belfond, 2012, chap. 7)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du japonais 引き篭り, hikikomori, lui même issu du verbe japonais 引きこもる, hikikomoru (« se cloîtrer, s’enfermer (chez soi) »).

Nom commun Modifier

Invariable
hikikomori

hikikomori \Prononciation ?\ invariable

  1. Hikikomori, personne s’isolant volontairement de la société, tout en conservant le confort du foyer.

Voir aussiModifier

  •   hikikomori sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  
  • hikikomori dans le recueil de citations Wikiquote (en italien)