investigation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1407)[1] Du latin investigatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
investigation investigations
\ɛ̃.vɛs.ti.ɡa.sjɔ̃\

investigation \ɛ̃.vɛs.ti.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Recherche suivie sur quelque objet.
    • Mais rester deux jours dehors, c’était s’exposer à des investigations toujours dangereuses dans la situation de Solange. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Peu d’explorateurs se sont ainsi aventurés sous des zones si différentes! Les uns ont, pour ainsi dire, la spécialité des terres chaudes, et l’Afrique et l’Australie, principalement, forment le champ de leurs investigations. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Henri, d’une investigation prompte, examinait les tablées. Pas un visage connu. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 11)
    • Cependant, il nous semble important de noter que l’investigation scientifique de cet objet a été principalement le fait de l’université et des organismes de recherche. — (Monique Toublanc, La recherche en sciences sociales dans les écoles de paysage en France, publié dans Projets de paysage, le 02/07/2009)
    • Nos investigations, portant à la fois sur les appareils actuels du Massif du Mont Blanc et sur des dépôts antérieurs dans la vallée de l’Arve, nous ont aidé dans l’interprétation des traits géomorphologiques. — (Sylvain Coutterand et Gérard Nicoud, Les Stades de retrait du glacier de l’Arve entre le verrou de Cluses et l’ombilic de Chamonix.(Vallée de l’Arve, Haute-Savoie), Quaternaire, 16, (2), 2005, pages 85-94)
    • Tous semblaient faire partie des terribles épreuves que Dieu infligeait à son peuple, sans qu'aucun, apparemment, n’inspirât le moindre sentiment que ses croyances et pratiques religieuses méritassent quelque investigation, a fortiori fussent empreintes de la moindre légitimité. — (Henry Laurens, John Tolan & Gilles Veinstein, L’Europe et l’Islam : Quinze siècles d’histoire, Éditions Odile Jacob, 2009)
    • Les fièvres Q aiguës banales ne justifient pas d’investigations complémentaires. Dans les formes atypiques ou dans les formes qui surviennent chez des sujets présentant un risque d’infection chronique ([…]) ou encore dans le suivi d’infection chronique documentée, il faut réaliser une analyse sérologique plus complète. — (F. Fenoller & Didier Raoult, « Coxiella », dans Les Bactéries, champignons et parasites transmissibles de la mère à l’enfant, sous la direction scientifique de François Denis, Éditions John Libbey Eurotext, 2002, page 257)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Albert Dauzat, Jean Dubois et Henri Mitterand, Nouveau dictionnaire étymologique et historique, Larousse, collection « Les dictionnaires pratiques du langage », Paris, 1964, 4e édition, ISBN 2-03-340801-9.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin investigatio.

Nom commun Modifier

investigation

  1. Investigation, examination.
  2. Recherche, reconnaissance.
  3. Enquête, examen.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier