Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Mot composé de quel et de que.

Adjectif indéfini Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
quelque quelques
\kɛlk\
ou \kɛl.kə\

quelque \kɛlk\ ou \kɛl.kə\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) (Au singulier) Un parmi d’autres. — Note : Il est alors utilisé avec un dénombrable. On peut dire simplement un ou une.
    • Un jour ou l’autre, je serai assailli par la populace. Quelque nuit, on voudra mettre à mort le sorcier. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Car plus d’une fois, dans des dîners, des réunions, des bridges, quelque bélître patriotard avait étalé devant lui du mépris pour les « Français d’importation ». — (Vercors, La Marche à l’étoile, éditions de Minuit, 1943, éd. 1946, p. 60)
    • Plus de deux siècles plus tard, Constant Coquelin, ému par la déchéance de quelque ancienne gloire des tréteaux, crée une maison de retraite pour comédiens. — (Christophe Barbier, Dictionnaire amoureux du théâtre, Plon, 2015)
  2. (Au singulier) Indique que l’on ignore la quantité exacte du mot déterminé, mais pas beaucoup. Utilisé avec un indénombrable.
    • Ma femme […] m’invectivait, réclamant toujours quelque argent, que je ne pouvais lui donner. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Les Arabes, par exemple, furent dotés d’États après la Grande Guerre, mais ils ne les gouvernèrent pas de quelque temps. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 74)
    • En effet tous les Caliges adultes sont capables de nager librement dans la mer. Il s'agit néanmoins d'une espèce parasite, qui se rencontrera quelque jour sur un Poisson. — (Erich Zugmayer, « Diagnose des Stomiatidés nouveaux provenant des campagnes du yacht "Hirondelle II" (1911 et 1912) », dans le Bulletin du Musée océanographique de Monaco, vol. 10, n° 253 (1er janvier 1913), Institut océanographique/Musée océanographique de Monaco, 1913, p. 6)
  3. (Au pluriel) Représente un nombre relativement faible que l’on ne connaît pas. Peut se combiner avec un cardinal et et.
    • Il ne vous en coûtera que quelques euros.
    • Il y a quelques années de cela…
    • Vingt et quelques pages.
    • Le nain avait versé quelques gouttes d’un puissant cordial, qu’elle but en souriant. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  4. (Quelque + nom + que + verbe au subjonctif) Quel que soit le …. — Note : Construction concessive d’un nom.
    • Quelques précautions qu’il mît en usage pour cacher sa marche, il ne put si bien faire que Jose Maria n’en fût instruit. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 94)
    • Les passions obscurcissent l’entendement de quelque manière qu'elles le troublent : elles l’offusquent en élevant autour de lui des nuages, ou en s’interposant entre lui et la vérité. — (François Guizot, Dictionnaire universel des synonymes de la langue française, tome 2 (I-Z), Paris : chez Didier, 1850, p. 153)
    • Si jamais vous êtes menacé, si vous êtes fugitif, venez à moi, en quelque temps que ce soit. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Quelque caillou qu’on lui présentât, il en situait toujours et sans erreur l’emplacement exact […] — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958, p. 70)
    • Comme disait Gontier, grand expert formé aux observatoires, quelques soins que prenne l’artilleur il tire toujours à côté. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 33)

VariantesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

quelque \kɛlk\ ou \kɛl.kə\ invariable

  1. À quelque point que ; à quelque degré que. — Note : Construction concessive d’une intensité : Cet adverbe est alors suivi d'un adjectif ou d'un adverbe, suivi de la conjonction que et d'un verbe conjugué au subjonctif.
    • L’action des doses infinitésimales, quelque incompréhensible qu’elle paraisse aux meilleurs esprits, eu égard à son intensité, et quel que puisse être le caractère d’infinitésimalité qu’on lui suppose, aura toujours un résultat positif. — (Gaspard-François-Charles Arréat, Éléments de philosophie médicale ou théorie fondamentale de la science des faits médico-biologiques, 1858, page 524)
    • Le mot d'ordre étant donné sur toute la ligne, on vous répondra ad rem, quelque saugrenues que puissent être vos questions. — Au besoin le télégraphe aura joué son rôle pour annoncer que le convoi transporte : un journaliste! — (Les Inconvénients de Voyages sur les chemins de fer, par un ex-chef de train, Paris, 1862, page 17)
    • On se demande si pour le plaisir de gagner un pari quelque grand qu’il soit, on a le droit de violenter des animaux qui ont, aussi bien que nous-mêmes, la conscience de la douleur […] — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Ces gens là, quelque pitoyables que nous nous montrions pour eux, nous garderont jusqu’au bout la même haine inexpiable […] — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 59)
  2. Environ. — Note : Il accompagne alors un adjectif numéral.
    • À quelque cent mètres en avant, dans le même chemin, les trois vaches et les six bouvillons de sa petite camarade, la Tavie […] prenaient le pas accéléré, excités par les coups de fouet, et les injures vigoureuses […] — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le grand pas fut fait en 1740. Après des discussions très prolongées —elles durèrent quelque six mois— l’Académie, très partagée, pour se tirer d’affaire, s’en remit purement et simplement à son secrétaire perpétuel […] — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier