mécontentement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de mécontenter avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mécontentement mécontentements
\me.kɔ̃.tɑ̃t.mɑ̃\

mécontentement \me.kɔ̃.tɑ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. Sentiment, état d'indignation de quelqu'un, d'un groupe de personnes, qui est mécontent.
    • Mais personne ne partagea ce sentiment de mécontentement général aussi vivement que Cédric le Saxon, qui voyait, dans chaque avantage remporté par les tenants normands, un nouveau triomphe sur l’honneur de l’Angleterre ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], en effet, il faudra, que l’Angleterre s’occupe à détruire les abus nombreux que des siècles d’oppression et d’injustice ont enraciné dans ce pays ; il faudra qu’elle marche largement dans les voies de la réforme et de la liberté, si elle ne veut pas entretenir un foyer continuel de mécontentement et d’agitation au milieu de l’Irlande. — (Anonyme, Irlande. - Émancipation des Catholiques, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • […]; le mécontentement qui devait se traduire, quelques années plus tard, sous la forme du boulangisme, était déjà très marqué ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.281)
    • La nuit était froide, et je dus accueillir, sans trop de mécontentement, un petit chevreau qui s’obstinait à se glisser sous mon burnous et se couchait contre ma poitrine, répondant par des bourrades de son front têtu à toutes mes tentatives d’expulsion. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
    • Amis alsaciens, c'est décidément bien vrai, vous êtes d'éternels inassouvis, les dilettantes obstinés d'un mécontentement fondamental ; vous avez toujours la nostalgie d'un je ne sais quoi qui n'existait pas hier et qui ne sera pas demain ; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le général annamite mit le comble au mécontentement du peuple en ordonnant que l'on cadastrât les propriétés et que l'on fît le recensement de la population. — (Jean Moura, Le Royaume du Cambodge, Cambridge University Press, 2015, vol. 2, page 114)

PrononciationModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier