Voir aussi : Maquis

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1775) Avec changement de suffixe (→ voir -is) et de genre, du corse machja (« ensemble touffu d'arbustes et de plantes diverses »), du latin macula, les maquis formant des sortes de taches sur les flancs des montagnes → voir macchia en anglais, macchia en italien, macchiato.

Nom commun Modifier

Invariable
maquis
\ma.ki\

maquis \ma.ki\ masculin

 
Un maquis (1) en Corse.
 
Maquis au Cameroun (4).
  1. (Botanique) Formation végétale arbustive très dense de région méditerranéenne.
    • Le mâquis est la patrie des bergers corses et de quiconque s’est brouillé avec la justice. — (Prosper Mérimée, Mateo Falcone, 1829)
    • Au reste, plus ils avançaient, plus le maquis devenait impénétrable, et cependant ni Fernand ni Ginesta ne donnaient la moindre marque d’hésitation. On voyait qu’ils marchaient tous deux vers un but connu, plus perdus au milieu de ces lentisques, de ces arbousiers et de ces myrtes gigantesques, que ne le sont les navigateurs errants sur les mers infinies, où ils ont au moins pour les guider la boussole et les constellations. — (Alexandre Dumas, El Salteador, 1857, page 41)
    • Il y a cependant quelques espèces, généralement de petite taille, qui sont appropriées à ces sortes de terrains et qui, en Australie, constituent des broussailles (Mallee scrubs) analogues aux maquis du midi de l’Europe et du nord de l’Afrique. — (Charles Naudin, Mémoire sur les eucalyptus introduits dans la région méditerranéenne, 1883, page 23)
    • Le dro (Pistacia lentiscus) ne se trouve que dans les maquis du sahel. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 216)
    • Avec ses montagnes escarpées aux fiers sommets, ses immenses forêts de pins, ses bois de chênes, d’oliviers et de châtaigniers ; ses mystérieux maquis d’où émanent de lourds arômes et ses défilés abrupts, avec les baies et les fiords de ses côtes, la grâce molle de ses vallées, la douceur de ses plages qui rappellent la Grèce, la Corse concentre la rudesse des paysages de montagnes et le charme des paysages maritimes. — (A. Durafour, Pâques en Corse dans Bulletin de la Société des naturalistes et des archéologues de l'Ain, juin 1924, page 25)
  2. (Par analogie) (Familier) où l’on se sent désorienté.
    • Disons seulement que son interprétation a exigé 52 décrets et 108 circulaires. Un tel «maquis» administratif, on en conviendra, n’était guère apte à favoriser le développement d’une industrie naissante aussi importante que celle-ci. — (R. Chenevier, En France, l’électrification rurale est encore un leurre ! dans Science et monde, 31 mars 1932)
    • Pourtant, se lancer dans le halal ressemble à un chemin de croix... Les contraintes de production ne sont pas insurmontables, mais l’industriel doit se plonger dans le maquis d’un système de certification bien éloigné de celui des labels classiques […]. — (Patrick Déniel, Dans le maquis du marché halal, dans L'Usine Nouvelle n° 3185, du 25 mars 2010)
    • Le maquis des lois.
  3. (Par extension) (Militaire) Forme de lutte de partisans contre un envahisseur ; guérilla.
    • « Un maquis, c’est un endroit où se cachent ceux de la relève. C’est un îlot de résistance, comme qui dirait des partisans qui se préparent à faire la guérilla… On leur donne des instructions, des officiers… C’est du service militaire, on t’apprend à se servir d’une arme, et la discipline, et tout le fourbi… » Il s’expliquait fort clairement, il faisait la leçon au petit rouquin. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 229)
    • Certains même préparent à l'avance les titres d'alimentation que viennent chercher ensuite les hommes du maquis, comme à Vimory, au Charme et à Gy-les-Nonains. Or, cette nouvelle activité va très mal se terminer. — (Anne-Marie Pasquet, Châlette sur Loing : au coeur de l'histoire, Éditions Messidor, 1987, page 222)
    • Je peux ajouter qu'un frère de Maria Soledad, qui avait aussi vécu la guerre d'Espagne, fit le coup de feu dans le maquis, puis s'engagea pendant cinq ans dans la Légion où il fit d'ailleurs l’Indochine... — (Désiré Sanchez, Le Vent du souvenir (suivi de Sous-marinier) : Autobiographie, Éditions Publibook, 2011, page 18)
  4. (Burkina Faso) (Côte d’Ivoire) Restaurant traditionnel local.
    • De quoi ai-je l’air, à cette heure du soir et dans cette chaleur, où tu devrais être en train de boire de la bière dans les maquis, où tu devrais être en train de tourner autour de ces pimbêches de voisines ? — (Bernard-Marie Koltès, Tabataba, 1986, suivant Roberto Zucco, page 100)
    • La veille, à la nuit tombée, dans les « maquis » – restaurants – et les bars et bondés de la capitale politique de la Côte d’Ivoire, régnait une joyeuse pagaille. — (Vincent Hugeux, Ouattara investi, Sarko en guest star, www.lexpress.fr, 2011)
    • Au maquis (petit café-restaurant populaire) Le Forgeron, en bordure de la petite route de latérite longeant la cité universitaire, un groupe de jeunes gens discutent en buvant du café. — (« Koudougou, la ville qui peut faire exploser le Burkina Faso », SlateAfrique.com, 18 octobre 2012)

DérivésModifier

HyperonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier