Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Issu du patois dans le Bas-Maine margouline signifiant « bonnet », que vendaient les femmes de bourg en bourg (on dit alors margouliner).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
margoulin margoulins
\maʁ.ɡu.lɛ̃\

margoulin \maʁ.ɡu.lɛ̃\ masculin

  1. Petit détaillant, petit patron.
  2. Marchand peu scrupuleux.
    • Auteur de sujets sur Barbara Hendricks ou Alain Tanner, il s’était signalé en 1996 avec Un marchand, des artistes et des collectionneurs, autre docu dans lequel toute la corporation - à commencer par le galeriste parisien Pierre Nahon - passait pour une bande de margoulins vénaux, cyniques et fats. — (Guy Ribes, pipeau, l’artiste ! de Gilles Renault pour Libération le 1er mars 2016)
  3. Petit trafiquant indélicat et sans envergure, individu de mauvaise foi.
  4. Individu incompétent et peu scrupuleux en affaires.
    • Il vivait dans la hantise permanente d'un coup du sort - faillite bancaire, écroulement du marché immobilier, filouterie d'un margoulin - qui réduirait à néant la pelote qu'il avait patiemment amassée. — (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 138)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier