mettre un point d’honneur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Composé de mettre, point et honneur.

Locution verbale Modifier

mettre un point d’honneur \mɛ.tʁ‿œ̃ pwɛ̃ d‿ɔ.nœʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. Mettre un soin semblable au soin qu’on a de son honneur. — Note : Si elle est suivie d’un verbe, il sera précédé de la préposition "à" et à l’infinitif.
    • Après tout, je me souciais peu de ma tante, et mis un point d’honneur à ne pas questionner ma mère. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 21)
    • Clay serra la main du magistrat, tandis que Fiona, les bras obstinément croisés et les yeux fixés sur le mur, mettait un point d’honneur à l’ignorer. — (Peggy Moreland, L’héritière apprivoisée, Harlequin, 2003 pour la traduction)
    • De fait, certaines femmes insistent sur le fait qu’elles mettent un point d’honneur à se montrer active sur tous les fronts politiques. — (Égalité en politique : Enquête auprès de femmes et d’hommes dans les parlements, Union interparlementaire, 2008, p. 35)
    • Donne-moi une seconde chance, et notre mariage réussira, j'y mets un point d'honneur. — (Emilie Rose, Maya Banks, L'héritière des Hightower - Dans les bras d'un inconnu (Harlequin Passions), Harlequin, 1 juillet 2010)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « mettre un point d’honneur [Prononciation ?] »