BretonModifier

ÉtymologieModifier

(1499)[1] Du moyen breton meus[1]. Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté meuz meuzioù
Adoucissante veuz veuzioù

meuz \ˈmøːs\ masculin

  1. (Cuisine) Mets, plat.
    • Ur meuz saourus eo an delioù iliav evit ar givri. — (Goulven Jacq, Pinvidigezh ar paour, Al Liamm, 1977, p. 123)
      Les feuilles de lierre sont un mets savoureux pour les chèvres.
    • Zeli a oa ken arzel en he cʼhegin hag e lecʼh all ; da lavarout eo, liv ha, siwazh, blaz an arz a oa gant he cʼheusteurenn, ma n’eo ket ar ger keusteurenn ur ger re zanvezek evit ar meuzioù milzin ha dilikat a lakae war an daol, douget gant mil evezh war begoù hecʼh ivinoù skarlek, ur mincʼhoarzh prerafaelitel war he diweuz. — (Roparz Hemon, An tri goulenn, in Al Liamm, niv. 28, Gwengolo-Here 1951, p. 14)
      Zeli était aussi artistique dans sa cuisine qu’ailleurs, c’est-à-dire que sa cuisine avait la couleur et, hélas, la saveur de l’art, si le mot cuisine n’est pas un mot trop matériel pour les mets fins et délicats qu’elle mettait sur la table, portés avec grande attention du bout de ses ongles écarlates, un sourire préraphaélite sur ses lèvres.

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499