Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1470)[1] De meute avec le suffixe -in.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin mutin
\my.tɛ̃\
mutins
\my.tɛ̃\
Féminin mutine
\my.tin\
mutines
\my.tin\

mutin \my.tɛ̃\

  1. Espiègle, badin, moqueur.
    • La vie et la jeunesse étalaient leurs trésors sur ce visage mutin. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La seconde personne était une jeune fille ou plutôt une enfant de quinze ans, à la mine mutine et éveillée, au nez retroussé et au regard hardi. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. Qui est séditieux, révolté, qui participe à une mutinerie.
    • Arrivé rue des Cuirassiers les soldats firent entendre raison aux mutins […] — (L'Espérance (Perpignan) du 4 janvier 1882)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mutin mutins
\my.tɛ̃\

mutin \my.tɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : mutine)

  1. Celui qui est espiègle, badin.
    • Faire le mutin.
  2. Celui qui participe à une mutinerie.
    • Les mutins durent se soumettre.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

TétoumModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

mutin \Prononciation ?\

  1. Blanc.