FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin palpitare.

Verbe Modifier

palpiter \pal.pi.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir des palpitations.
    • Le cœur lui palpite. Sa paupière palpite.
    • On voit souvent palpiter la tête des enfants nouveau-nés, à l’endroit de la fontanelle.
    • (Figuré) Ce souvenir fait palpiter son cœur.
    • J’étais trop timide pour enchaîner mes pas, en public, dans un autre exercice que la marche. D’ailleurs je trouvais profondément immorale la danse en couple, ses airs absents, ses feintes froideurs de gens d’affaires qui apurent des comptes, tandis que, sous les basques des habits et sous les robes du soir, palpite la bête. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, pages 72-73)
  2. (Par extension) Être ému.
    • Il palpite de crainte, d’espérance.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier