par surcroît

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de par et de surcroît.

Locution adverbiale Modifier

par surcroît

  1. En plus ; en supplément.
    • Nous ne faisons que traverser Loqueffret, bourg chétif, mais industrieux, comme tous ceux de cette région, où chacun défriche, ensemence son arpent de landes, et exerce par surcroît une foule de petits métiers. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, page 70)
    • […] ; la mouche dans l’onguent est incongrue, mais immédiatement expliquée et s’accompagne par surcroît du sentiment antagoniste de dégoût ; […] — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 162)
    • Avec le lacto-sérum, surtout s'il est très légèrement additionné de sel de soude, nous disposons d'un moyen très sûr et très efficace et, par surcroît agréable, d'obtenir des purgations aussi importantes qu'on le désire. — (Le lait : revue générale des questions laitières, vol 10, 1930, page 376)
    • Il pensait interminablement à de l’eau fraîche. Il ne pensait à tout le reste que par surcroît et en faisant d’énormes efforts. — (Jean Giono, Le Hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 148)
    • Lancé, par surcroît, dans la vie parisienne, autant par son parentage que par sa profession, il traînait avec lui les parfums du Tout-Paris frais de la veille. — (Christiane Rochefort, Cendres et or, Éditions Eric Tendre, 1956, chap. 4)

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier