FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de paver avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pavage pavages
\pa.vaʒ\
 
Un pavage concentrique. (1)
 
Travaux de pavage. (2)

pavage \pa.vaʒ\ masculin

  1. Surface pavée.
    • Deux lanternes commençaient à se promener en avant et en arrière, éclairant par petits cercles lumineux les pierres carrées du pavage. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • […]; mais quel pavage désagréable ! je le recommande aux gens qui ont les pieds sensibles ! on dirait des dragées et des pralines posées sur un champ... Aïe ! — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
  2. Travail du paveur et matériaux fournis par lui.
    • J’ai payé une assez grosse somme pour le pavage de ma cour.
  3. (Géographie) Découpage d'un espace en parties distinctes.
    • Parfois voulues, parfois subies, les migrations introduisent un mode d’organisation réticulaire dans le pavage territorial, d’autant qu’on constate que leur fonctionnement est de plus en plus de type diasporique. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, page 199)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pavage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier