FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de paver, avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pavage pavages
\pa.vaʒ\
 
Un pavage concentrique. (1)
 
Travaux de pavage. (2)

pavage \pa.vaʒ\ masculin

  1. Surface pavée.
    • Deux lanternes commençaient à se promener en avant et en arrière, éclairant par petits cercles lumineux les pierres carrées du pavage. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Dans beaucoup de contrées, où les grès sont rares, on utilise pour les pavages les cailloux roulés que l'on trouve en abondance dans le lit des fleuves ou sur les plages de la mer. — (Léon Durand-Claye, ‎Léopold Marx, Routes et chemins vicinaux, 1885, page 388)
  2. Travail du paveur et matériaux fournis par lui.
    • J’ai payé une assez grosse somme pour le pavage de ma cour.
  3. (Géographie) Découpage d'un espace en parties distinctes.
    • Parfois voulues, parfois subies, les migrations introduisent un mode d’organisation réticulaire dans le pavage territorial, d’autant qu’on constate que leur fonctionnement est de plus en plus de type diasporique. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, page 199)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pavage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier