plâtrière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Féminin de plâtrier.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
plâtrière plâtrières
\plɑ.tʁi.jɛʁ\

plâtrière \plɑ.tʁi.jɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : plâtrier)

  1. Épouse du plâtrier.
    • Nous allions au second faire enrager la femme du plâtrier.
      La plâtrière était une grande blonde, à l’air très doux, fort propre, — un peu languissante ; — elle nous laissait nous engouffrer quelquefois dans sa chambre au milieu de nos jeux, quand son mari n’était pas là.
      — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  2. Personne qui prépare le plâtre.
  3. Personne qui en fait commerce.
  4. Personne qui fait des ouvrages de plâtre.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
plâtrière plâtrières
\plɑ.tʁi.jɛʁ\

plâtrière \plɑ.tʁi.jɛʁ\ féminin

  1. Lieu ou carrière d’où l’on extrait le gypse pour en faire le plâtre.
    • C’étaient Langeraume et Corplet, les deux ouvriers d’une plâtrière voisine tout récemment mise à jour, et dont les fourneaux de cuisson étaient allumés depuis très peu de temps. — (Jules Mary, La Pocharde, 1898, chap. 1, Paris : chez H. Geoffroy, 1904-1905, p. 5)
  2. Endroit où l’on cuit et où l’on prépare le plâtre vendu aux maçons.
    • Le fourneau d’une plâtrière.

SynonymesModifier

Carrière de gypse :

TraductionsModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier