pourlécher

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

pourlécher \puʁ.le.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se pourlécher)

  1. Lécher tout autour.
  2. (Pronominal) (Familier) Passer sa langue sur ses lèvres en signe de contentement.
    • […], cinq hommes, cinq électeurs conscients juraient sur le verre qu’ils allaient boire de flanquer à la porte du Conseil municipal les misérables dont la maladresse les privait d’une ventrée dont ils s’étaient pourléchés d’avance les badigoinces. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La vie en ville était une parenthèse permettant de profiter d’autres aspects de l’existence dont elle se pourléchait depuis sa jeunesse ; elle qui était lasse de campagne & assoiffée de ville, comment comprendre que son fils fût saturé de ville & aspirât à y respirer le chant des oiseaux qui lui manquaient ? — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 493).

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier