FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent du verbe prétendre.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prétendant prétendants
\pʁe.tɑ̃.dɑ̃\

prétendant \pʁe.tɑ̃.dɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : prétendante)

  1. Celui qui prétend, qui aspire à une chose.
    • Il y a plusieurs prétendants à cette place, à cet emploi.
  2. Prince qui prétend à un trône.
    • Les troupes hafidistes infligent une défaite sanglante au sultan, qui est obligé de se sauver à Rabat. Les hafidistes en profitent pour faire proclamer le prétendant à Tanger. Les ministres étrangers semblent s'incliner devant le fait accompli. — (Revue catholique de l'Alsace, 1908, vol.27, page 510)
  3. Celui qui aspire à la main d’une femme.
    • Telle fut la légende de sainte Énimie, fille de Clotaire II et sœur de Dagobert : Sollicitée au mariage, bien qu'ayant fait vœu de chasteté, cette fervente Mérovingienne avait prié Dieu de l’enlaidir pour écarter les prétendants. Dieu l'exauça : une lèpre horrible dévora son corps, rongea son visage. — (Louis Barron, Le Nouveau Voyage de France, Tours : chez Alfred Mame & fils, 1899, p. 164)
    • Vers la vingtième année, l’audace grossière d’un prétendant l’avait à jamais éloignée du mariage. Elle éprouvait une répulsion invincible pour tout ce qui se rapporte aux « vœux de la nature » ; elle refusait même de lire les plus honnêtes romans d’amour. — (Léon Frapié, L’accord, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 215)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe prétendre
Participe Présent prétendant
Passé

prétendant \pʁe.tɑ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent du verbe prétendre.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier