presbytérien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de presbytère avec le suffixe -ien.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
presbytérien presbytériens
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\

presbytérien \pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : presbytérienne)

  1. (Religion) Nom donné en Angleterre aux protestants qui ne reconnaissent pas l’autorité épiscopale.
    • Les presbytériens sont opposés aux épiscopaux.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin presbytérien
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\
presbytériens
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\
Féminin presbytérienne
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\
presbytériennes
\pʁɛs.bi.te.ʁjɛn\

presbytérien \pʁɛs.bi.te.ʁjɛ̃\

  1. (Religion) Qualifie ces protestants, leurs doctrines, leurs rites.
    • La vue, de ma fenêtre, était obscurcie par l’église presbytérienne dont notre maison n’était séparée que par une cour et une ruelle. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 17)
    • On comprend bien des choses si l’on sait que chacun de ces hommes devait être enterré selon les rites de sa bande, avec tout ce qu’il peut y avoir de prières : catholiques, juives, puritaines, presbytériennes, méthodistes, parsies, jaines, musulmanes. — (Paul Nizan, Aden Arabie, chapitre VIII, Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960.)
    • Â [sic] l’âge de 10 ans, la famille s’installe à Téhéran (Iran) et le jeune Lotfi suit des études dans une école de missionnaires presbytériens. — (Bertrand Hauchecorne, Le roman de Lotfi Zadeh, Bibliothèque Tangente no 61, novembre 2017, page 107.)
  2. (Plus rare) (Religion) Relatif au presbytère.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier