FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De raser (« ennuyer ») et -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
raseur raseurs
\ʁa.zœʁ\

raseur \ʁa.zœʁ\ masculin

  1. Employé dans une tannerie chargé de raser les peaux.
  2. (Familier) Importun bavard.
    • Entre autres le doux Virgile […] lui apparaissait, ainsi que l’un des plus terribles cuistres, l’un des plus sinistres raseurs que l’antiquité ait jamais produits . — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
    • Encore un raseur ! se dit Fandor, qui vient me demander une recommandation. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 972)
    • Il songe à faire défiler sous les yeux de ses spectateurs toutes sortes de types de fâcheux, c’est-à-dire d’importuns, de gêneurs, de raseurs, de barbeurs, — le nom change, selon l’époque — mais ce genre de personnage reste toujours « fâcheux ». — (Henry Lyonnet, Les "Premières" de Molière, Paris : Éditions Delagrave, 1921, p. 80)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

raseur \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de rasor.

RéférencesModifier