Voir aussi : réformer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De former, avec le préfixe re-.

Verbe Modifier

reformer \ʁə.fɔʁ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Former de nouveau.
    • Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. — (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • On a dissous cette compagnie et on l’a reformée aussitôt après.
    • Ce régiment, qui avait été très éprouvé par des pertes, s’est reformé à l’arrière.
    • Il s’est reformé un abcès au même endroit.
  2. (Militaire) Se rallier et reprendre son ordre.


DérivésModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De reform avec le suffixe -er.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
reformer
\Prononciation ?\
reformers
\Prononciation ?\

reformer \Prononciation ?\

  1. Réformateur.

PrononciationModifier