Ouvrir le menu principal

si les chiens avaient des scies, il n’y aurait plus de poteaux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Jeu de mots entre si et scie, et allusion au fait que les chiens lèvent la patte près des poteaux pour uriner.

Locution-phrase Modifier

si les chiens avaient des scies, il n’y aurait plus de poteaux

  1. (Haïti) (Québec) (Figuré) Expression servant à dénoncer des spéculations sans fondement, donc aussi vaines qu’inutiles.
    • Si les chiens avaient des scies, il n’y aurait plus de poteaux, racontait le poète à une époque où les poteaux étaient faits de bois, ce qui ne le rajeunit pas, mais il est comme ça le poète, c’est l’expérience qui lui a apporté sa sagesse. — (Jean Dion, Le Devoir, 21 mars 2006)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier