subalterne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin subalternus, de sub, « sous », et alternus, dérivé de alter, « autre ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
subalterne subalternes
\sy.bal.tɛʁn\

subalterne \sy.bal.tɛʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est subordonné, inférieur, secondaire.
    • Le nombre des officiers subalternes est très considérable, leurs titres et leurs noms sont rapportés dans l'almanach impérial. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Les officiers subalternes de l’ordre portaient le même costume noir, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La sotte idée d'être regardé comme un amant subalterne, à cause de sa naissance obscure, disparut aussi. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Si le gouvernement alloue aux membres du haut clergé des traitements supérieurs à ceux du clergé subalterne, c'est qu'il le veut bien. — (P.-A.-F. Gérard, L'insurrection du clergé catholique : Moyens de le faire rentrer dans l'ordre, Bruxelles, chez J. Rozez, 1879, p. 21)
    • Le hasard l'avait conduit chez les faisans, lui permettant d'échapper à la condition subalterne et mouisarde de représentant en cartes postales illustrées […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 124)
  2. (Figuré) Qualifie l’esprit médiocre, borné, incapable d’initiative d’un homme.
    • Ce serait déjà un progrès que les masses subalternes prostrées, désorientées, désagrégées sortent de cet état qui les disposent à servie[sic] de masses de manœuvres pour des guerres qui ne sont pas les leurs, qu'elles expriment leur colère en évitant autant que possible le piège qu'est le cycle des réciprocités négatives meurtrières, qu'elles transforment leur colère en agir politique en pariant sur le devenir civilisé de cet agir. — (humanite.fr)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
subalterne subalternes
\sy.bal.tɛʁn\

subalterne \sy.bal.tɛʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Subordonné.
    • Ce n’est qu’un(e) subalterne, un(e) simple subalterne.
    • Il vaut souvent mieux avoir affaire aux chefs qu’aux subalternes.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier