FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Participe présent de tomber.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin tombant
\tɔ̃.bɑ̃\

tombants
\tɔ̃.bɑ̃\
Féminin tombante
\tɔ̃.bɑ̃t\
tombantes
\tɔ̃.bɑ̃t\
 
Glaive tombant (sens héraldique)

tombant \tɔ̃.bɑ̃\

  1. Qui tombe, qui pend.
    • Les tiges de cette plante sont grêles et tombantes.
    • Ils achevaient maintenant leur vie de manière paisible, ils n’étaient pas les derniers à l’heure de l’apéritif, et promenaient avec bonhomie leurs fesses tombantes, leurs seins redondants et leurs bites inactives du bar à la plage, de la plage au bar. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 20.)
  2. Qualifie des cheveux longs qu’on laisse pendre.
  3. Qui décline, en parlant du jour.
    • Seuls les professionnels ont tout loisir, du prime matin au soir tombant, d’inspecter cinq mille — voire dix mille crins. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il rentra de la chasse à la nuit tombante.
  4. (Héraldique) Se dit des armes (javelots, flèches, épées…) qui sont représentés pointe en bas contrairement à l’ordinaire. Pour les autres meubles, on dira plutôt renversé ou versé.
    • Parti : au premier d’or à la moucheture d’hermine de sable en chef et au rencontre de vache du même en pointe, au second d’azur à la moucheture d’hermine d’argent en chef et au rencontre de vache du même en pointe ; à la croix latine alésée d’argent, chargée d’un glaive tombant de sable, brochant sur le tout, qui est de Plouider → voir illustration « glaive tombant »

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

tombant \tɔ̃.bɑ̃\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Textile) Manière dont tombe un drapé, une étoffe.
    • Ce rideau a un beau tombant.
  2. (Couture) Partie du col qui retombe sur le vêtement et, de ce fait, le masque.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe tomber
Participe Présent tombant
Passé

tombant \tɔ̃.bɑ̃\

  1. Participe présent de tomber.
    • Il s’engouffra dans le véhicule, tombant sur le siège, et par la vitre entre-baissée il criait, trépignant : "Je veux les têtes, messieurs, les têtes !". — (Jean-François Ménard, De l'autre bord de l'eau, 1994, page 54)
    • Un mois plus tard, les amis de Ouin-Ouin retournent au cimetière et trouvent sur la tombe de sa femme : « Elle est montée au ciel en tombant dans l’escalier. — (Jean-Pierre Foucault, Le dictionnaire drôle de l’Académie des 9, 1985)

PrononciationModifier

RéférencesModifier