traînée de poudre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
traînée de poudre traînées de poudre
\tʁe.ne də pudʁ\

traînée de poudre \tʁe.ne də pudʁ\ féminin

  1. (Vieilli) Sorte de ligne de poudre explosible, reliée à des explosifs, à laquelle l'on met le feu pour provoquer l'explosion.
    • Enfin il revint à son point de départ et examina une dernière fois si tout correspondait bien : la traînée d'herbes sèches à la traînée de poudre, et la traînée de poudre du sol avec la poudre contenue dans les anfractuosités du mur. — (Georges Fath, « Les Brûleurs de villes », 1863, dans L'Écho des feuilletons: recueil de nouvelles, légendes, anecdotes, épisodes, etc., Paris, 1865, p. 434)
    • Suivant le chevalier de Ville, le plus ancien mode d’inflammation des mines en usage étaient la traînée de poudre et l’étoupille ou estoupin. — (H. Wauwermans, Applications nouvelles de la science et de l'industrie à l'art de la guerre, Bruxelles, chez E. Guyot, 1869, p. 112)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier