Étymologie

modifier
Du latin truncare (« tronquer »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
troncature troncatures
\tʁɔ̃.ka.tyʁ\

troncature \tʁɔ̃.ka.tyʁ\ féminin

  1. Fait de tronquer.
    • La troncature d'une statue.
  2. (Par extension) Lieu où un objet, ou bien un texte a été tronqué.
    • La troncature du pilier était nette.
  3. (Mathématiques) Suppression partielle ou totale de la décimale d'un nombre.
    • Cette représentation approximative des nombres réels a pour conséquence que les calculs en machine sont entachés d'erreurs de chute ou de troncature. — (Pierre Spiteri, Méthode des différences finies pour les EDP stationnaires, Ed. Techniques Ingénieur, s.d., n° AF 500, page 10)
    • Effectuons la division de 89,5 par 25. On trouve 3,58 et cette division tombe juste. On appelle « troncature à l'unité du résultat » le nombre 3. On appelle « arrondi à l'unité du quotient » le nombre 4. — (Dominique Souder, Tests psychotechniques : Aptitude numérique, Dunod, 2008, page 131)
  4. (Par extension) Partie tronquée d'un objet ou d'un nombre.

Quasi-synonymes

modifier

Synonymes

modifier
(1)
(2)
(3)

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier