FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin venator (« chasseur »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
veneur veneurs
\və.nœʁ\

veneur \və.nœʁ\ masculin

  1. Personne chargée de faire chasser les chiens courants.
    • […]; or, on conçoit l'affectueuse et haute estime de tout veneur pour la sagacité de son limier, lorsqu'on songe que, selon cette sagacité, on chasse ou on fait buisson creux , en cela que le limier doit d'abord chercher et trouver l'animal destiné à être ensuite couru et forcé par la meute. — (Eugène Sue, « La meute des petits chiens du Cabinet », chap. 6 de Latréaumont, 1837, nouvelle édition, tome 1, Paris : chez Charles Gosselin & chez Pétion, 1845, p. 169)
    • Le bon veneur gagne l'affection et le respect de ses chiens en leur rendant quotidiennement visite au chenil, en les brossant et en s'impliquant dans leur dressage. — (Antoine Bello, Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet, 2010 ; édition Folio, 2012, p. 136)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin venator (« chasseur »).

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin veneur
\və.nœr\
veneurs
\və.nœr\
Féminin veneresse
\və.n(ə).rɛs\
veneresses
\və.n(ə).rɛs\

veneur \və.nœr\

  1. De chasse.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
veneur veneurs
\və.nœr\

veneur \və.nœr\ masculin (pour une femme, on dit : veneresse)

  1. Chasseur.

RéférencesModifier